dimanche 29 avril 2012

Asselineau toujours passionnant...

Quand même ! que ce type ait été exclu de l'élection est vraiment regrettable. Il est prolixe, généreux. Ses interventions sont sourcées et pleines d'érudition. Encore un long discours plein de références historiques. Très intéressant. 1 heure 26 !

Précision: je ne partage pas son opinion sur tous les sujets. Mais j'espère que vous aurez compris que je peux apprécier des gens qui ne pensent pas comme moi... j'aime l'intelligence.


Pourquoi François Asselineau appelle à... par UPR-TV

Sur Beur FM au sujet du premier tour :


François ASSELINEAU: Invité du Forum Débat de... par UPR-TV


François Asselineau sur le résultat du 1er tour... par UPR-TV

Complot ?



"Peut-être ai-je été naïf sur le plan politique, mais je ne pensais tout simplement pas qu'ils iraient aussi loin... Je ne pensais pas qu'ils pourraient trouver quoi que ce soit capable de m'arrêter"

J'espère vraiment que si c'est le cas on connaîtra la vérité. En voyant ces images à New York (comme une des ces invasives séries à la gloire de la police américaine) on ne pouvait qu'éprouver un malaise... vous savez ce même malaise que le 11 septembre... ce même malaise que je ressens en regardant la campagne brutale de Sarko... il faut que je retrouve certaines sources sur le site du réseau voltaire au sujet de Sarko, DSK et le FMI à l'époque de l'élection. Ce même malaise que je ressens en constatant le silence suspect au sujet des intérêts de la dette.
"J'AURAIS ÉTÉ LE CANDIDAT DU PS"Plus précisément, DSK indique qu'il aurait, selon lui, été mis sous la surveillance des services de renseignement français plusieurs semaines avant son arrestation. Selon Edward Jay Epstein, DSK accuse aussi des agents, liés à Nicolas Sarkozy, d'avoir intercepté des appels téléphoniques et d'avoir pris soin de s'assurer que Nafissatou Diallo avait bien déposé plainte à la police, afin de"déclencher un scandale international".
Dans cet entretien, DSK - qui ne prononce toutefois aucun nom -, affirme aussi qu'il comptait faire son annonce officielle de candidature "le 15 juin""Je n'avais aucun doute sur le fait que j'aurais été le candidat du parti socialiste", déclare-t-il.
"Peut-être ai-je été naïf sur le plan politique, mais je ne pensais tout simplement pas qu'ils iraient aussi loin... Je ne pensais pas qu'ils pourraient trouver quoi que ce soit capable de m'arrêter", explique M. Strauss-Kahn au journaliste, qui publie un ouvrage d'investigation sur ce scandale, Three Days in May : Sex, Surveillance and DSK ("Trois jours en mai : sexe, surveillance et DSK"), diffusé lundi 30 avril sur internet.
Source : http://www.lemonde.fr/


Et aussi :
Epstein ne cite pas le nom du service de renseignements français qui aurait surveillé DSK. Selon le livre Police, l'envers du décor (éditions Jean-Claude Gawsewitch) d'Alain Hamon, paru début avril, "quand le directeur du FMI venait en mission en France, les hommes du renseignement intérieur (DCRI) semblaient ne pas perdre une miette de ses déplacements". La DCRI et son patron Bernard Squarcini ont toujours affirmé qu'ils ne se livraient pas à la surveillance d'hommes politiques.
Source : http://www.lemonde.fr/ 

Evangile de Judas

Très bon documentaire. A noter :
Cette thèse de l'équipe éditoriale du National Geographic ne trouve aucun appui dans le texte et elle est actuellement fortement critiquée par la communauté scientifique.Wikipedia
Cette thèse est celle d'un Jésus Gnostique désirant se libérer du corps avec l'aide de Juda.

Pour lire une traduction car on n'est jamais aussi bien servit que par soi même :
http://biblique.blogspirit.com/archive/2006/06/03/l-evangile-de-judas-en-francais.html


evangile de judas 01 par gergia


evangile de judas 02 par gergia


evangile de judas 03 par gergia


evangile de judas 04 par gergia
 Suite : http://www.dailymotion.com/user/gergia/1

samedi 28 avril 2012

SHAKA PONK - My name is Stain

L'ortie

J'écoutais François Couplan sur Radio ici et maintenant qui disait à un auditeur qui l'interrogeait sur les plantes psychotropes dire que les plantes sauvages ont toutes une puissance. D'essayer (avec précaution) pour en comprendre la réalité.
Milarépa pratiqua la méditation pendant de nombreuses années dans le plus grand isolement dans des grottes de haute montagne et maîtrisa les transmissions qu'il avait reçues. Il vécut ainsi dans le dénuement le plus total. Il ne portait qu'un léger vêtement de coton (d'où son nom de Milarépa, Mila le "ré-pa" ou Mila le vêtu de coton) et ne se nourrissait que d'orties sauvages, à tel point que - nous dit la tradition - son corps prit une teinte verte ainsi qu'on le voit sur de nombreuses peintures.

Nirvana : éteindre

Il y a longtemps, à l'époque du Bouddha, Nirvana (Nibbana en Pali) avait un verbe qui lui était propre : "nibbuti". Il signifiait "éteindre", comme une flamme. Comme on pensait que le feu était prisonnier lorsqu'il était en train de brûler, à la fois s'attachant au combustible dont il se nourrissait et prisonnier de lui, son extinction était vue comme une libération. S'éteindre c'était être sans entraves. Parfois un autre verbe était utilisé : "parinibbuti". Avec le préfixe "pari", qui signifie total, ou tout autour, pour montrer qu'une personne sans entraves, comme le feu, ne serait plus jamais prisonnière.

Maintenant que Nirvana est devenu un mot anglais, il devrait avoir son propre verbe pour traduire également le sens d' "être sans entraves". Actuellement, nous disons qu'une personne "atteint" le nirvana, ou "entre" dans le nirvana, comme s'il s'agissait d'un lieu où l'on peut aller. Mais le nirvana n'est absolument pas un endroit. Il n'est réalisé que quand l'esprit cesse de se définir lui-même en termes d'endroit : d'ici, de là, ou d'entre les deux.


Suite : http://www.vipassana.fr/Textes/Thanissaro-Nirvana.htm

vendredi 27 avril 2012

R.I.P : château Gaillard

Intéressant ce TAPS Français car ça permet de jeter un oeil nouveau sur certains sites. J'avais visité ce château et j'ignorais le détail sordide des bouches inutiles.

 
Le chateau de Gaillard[recherches investigations... par grandeetoile

dimanche 22 avril 2012

On va rêver cette semaine

Ca va être bandant l'élection du président ;-) (ca commence fort : il y a maintenant la notion de vrai travail !)

Signe des temps, tristesse et médiocrité comme seul avenir. Voter contre Le Pen, voter contre... toujours.

Jamais voter pour un projet et des idées.

Ce qui est flagrant c'est la haine qui monte. Ca sent vraiment pas bon. C'est les uns contre les autres que ce système financier Européen espère. Et c'est bien ce qui semble se produire. Ca se sent partout dans les rues, chez les commerçants.


Guerre civile européenne ? Pierre Jovanovic, Paris par liloumace

 Il suffit de regarder les centres villes avec une banque tous les 10 mètres pour comprendre qu'il y a un vrai problème. De moins en moins de bistrots et de + en + de banques. Des grandes surfaces et des banques c'est tout ce qu'il restera à ce rythme.

Un truc qui me fascine



C'est le chevreuil dans la forêt sous la pluie. On y pense pas souvent mais les animaux comme ça ne s'abritent pas. Ils sont sous la pluie, dans la forêt. C'est puissant un chevreuil et très loin de l'image de bamby de Walt Disney. Les animaux sont étonnants.

Par exemple, les oiseaux ne font des nids que pour leur progéniture. Ils savent faire un nid. Mais pour eux mêmes ils ne font pas de nid.

A voté !



Mais je ne dis pas pour quiiiii ! :-)

C'est émouvant quand même les élections.

samedi 21 avril 2012

La quête du bonheur

Il me semble de + en + que notre principal problème est la quête du bonheur. Le simple fait de vouloir le bonheur engendre la frustration, donc le non bonheur. Techniquement il faudrait pouvoir simplement être présent sans rien espérer de +. Mais c'est vrai que c'est difficile. Donc je pense que le premier truc à éliminer est la quête du bonheur. Facile à dire ! :-). Faudrait faire le dueil du bonheur.
Veiller le défunt bonheur !

 

Global Europe Anticipation Bulletin N°64 (GEAB) 16 Avril

Crise systémique globale : France 2012-2014 - Le grand séisme républicain et son impact international.
... nous avons choisi de présenter un extrait traitant des conséquences géopolitiques mondiales du changement de pouvoir en France.
En effet, pour notre équipe, la victoire de François Hollande va déclencher une série de bouleversements stratégiques qui vont affecter fortement l'Europe et accélérer considérablement les transitions géopolitiques en cours au niveau mondial depuis le début de la crise globale en 2008. En cela, les résultats et les conséquences de l'élection présidentielle française ont beaucoup plus d'importance que ceux de la prochaine élection présidentielle américaine en Novembre 2012.
La suite : http://www.leap2020.eu/GEAB-N-64-est-disponible-Crise-systemique-globale-France-2012-2014-Le-grand-seisme-republicain-et-son-impact_a10062.html

Le Laboratoire Européen d'Anticipation Politique (LEAP/Europe2020) est un groupe de réflexion qui a élaboré et formalisé la méthode d’anticipation politique. Fondé en 1997 par Franck Biancheri, son site europe2020.org est un portail européen sur l’anticipation politique avec une position d'européen, indépendant de tout gouvernement et de tout groupe d’intérêt. Il publie notamment le GEAB1, un portail internet et une lettre mensuelle diffusée en 4 langues, mis à disposition de ses adhérents et principalement dédiés à l'anticipation des évènements successifs de la crise systémique globale commencée en 2007. (Wikipedia)

vendredi 20 avril 2012

Bourdin / Sarko (mercredi matin)

Conclusion : il n'a même pas retenu son discours lors des funérailles (y'a pas si longtemps). Un détail. Comme lors de la première guerre mondiale nous ne sommes que de la chair à canon. Rien de +.

 

Rendre les coups !

C'est pas une métaphore il faut se battre ! Ces enfoirés de financiers veulent nos trippes !

Un très bon discours :


 
Jean-Luc Mélenchon - Discours de Paris Porte de... par lepartidegauche

R.I.P.


Le chateau de Chastenay[Recherches... par grandeetoile

Eloge de l'insécurité (Alan Watts) (1)



Avant propos

J'ai toujours été fasciné par la loi de l'effort inverse. Je l'appelle parfois la "loi du rebours". Quand vous essayez de rester à la surface de l'eau, vous coulez ; mais quand vous essayez de couler, vous flottez.

Quand vous retenez votre souffle vous le perdez, ce qui rappelle immédiatement un ancien dicton trop souvent négligé : "Quiconque veut sauver son âme la perdra." Éloge de l'insécurité montre comment cette loi régit notre quête d'une sécurité psychologique et les efforts que nous déployons pour trouver des certitudes spirituelles et intellectuelles dans la religion et la philosophie. Ce livre est écrit avec la conviction qu'aucun thème ne pourrait être mieux approprié à une époque où la vie humaine semble particulièrement précaire et aléatoire.

Il soutient que cette insécurité résulte de la volonté d'atteindre la sécurité et que, a contrario, salut et bon sens consistent à reconnaître le plus radicalement possible que nous n'avons aucun moyen d'assurer notre propre salut. Voilà qui commence à ressembler à un extrait de Alice au Pays des Merveilles, dont ce livre est une sorte d'équivalent philosophique. Car le lecteur se trouvera fréquemment dans un monde sens dessus dessous, où l'ordre normal des choses paraît complètement inversé. Ceux qui ont lu certains de mes livres trouveront ici des éléments qui semblent en contradiction totale avec bien des choses que j'ai dites précédemment.

Ce n'est cependant vrai que sur des points mineurs. Car j'ai découvert que l'essence même de ce que j'essayais de dire dans ces livres était rarement comprise, l'ossature et le contexte de ma pensée en cachant souvent la signification. Mon intention ici est d'approcher cette même signification à partir de prémices entièrement différents, et en des termes qui ne confondraient pas la pensée avec les multiples associations non pertinentes que le temps et la tradition leur ont attaché. Dans ces livres, j'avais le souci de défendre certains principes de religion, philosophie et métaphysique en les réinterprétant.

 C'était, je pense, superflu, inutile et propre à semer la confusion, car seules les vérités douteuses ont besoin d'être défendues. Ce livre, quoi qu'il en soit, est dans l'esprit du sage chinois Lao-Tseu, maître de la loi de l'effort inverse, qui a déclaré que ceux qui se justifient ne convainquent pas, que pour connaître la vérité on doit se débarrasser de la connaissance, et que rien n'est plus puissant et créatif que le vide, qui suscite l'aversion de l'homme.

Ainsi, mon but est de montrer ici, à la mode du rebours, que ces réalités essentielles de la religion et de la métaphysique sont défendues lorsqu'on les ignore, et démontrées quand elles sont détruites. Je suis heureux de reconnaître que le projet de ce livre a pu être mené à bien grâce à la générosité de la fondation créée par le New-Yorkais Franklin J. Matchette à la fin de sa vie, un homme qui consacra une grande partie de son existence à la science et à la métaphysique, un de ces rares hommes d'affaires qui n'a pas complètement été absorbé dans le cercle vicieux consistant à faire de l'argent pour faire de l'argent pour faire de l'argent.

C'est pour cette raison que la Fondation Matchette est dévolue au développement des études métaphysiques, et, inutile de le dire, c'est pour moi un signe de perspicacité et d'imagination de la part de ses dirigeants qu'ils aient bien voulu s'intéresser à une approche si "contraire" de la connaissance métaphysique.

Alan W. Watts

mercredi 18 avril 2012

Conscience selon le Bouddhisme


La notion de conscience dans le bouddhisme par sakiamuni

 Voir aussi : Alaya

Coeur de pirate : golden baby

Mika : elle me dit... danse ! danse ! danse !

Le saint Graal

A la recherche du Graal.
Le saint Graal par grandeetoile

Alain Aspect (physique quantique)

Bon d'après mes sources récentes les photons jumeaux ne sont jumeaux que sur des distances ne dépassant pas 100 km et pas des années lumières. La conférence date de 2007. J'ai peut être mal compris.

dimanche 15 avril 2012

samedi 14 avril 2012

Albert Jacquard

Il y explique « comment on devient soi-même » et revient pour la première fois sur l’accident de voiture qui l’a défiguré à l’âge de neuf ans. Un tram a percuté la voiture familiale. Son frère de 5 ans et ses grands-parents sont morts, son père a été blessé. Voici comment il décrit l’événement :
« Un choc de fin du monde, suivi d’un silence qui semble définitif. J’ouvre les yeux et me vois moi-même debout au milieu de la route ; dédoublé, je suis à la fois cet enfant blessé, extérieur à lui, figé comme une image, et moi qui le regarde, incapable, durant un court instant, d’un mouvement ou d’une sensation, mais contraint d’accepter l’irréparable : mon univers vient, en un instant, d’être bouleversé. »
Tiré de son dernier livre. Source Rue 89.
Une de ses conférences (en audio) sur l'explication de la vie, de l'univers, de l'humain, de la notion de création : ICI

Alan Watts (vidéos st-fr)

Alan Watts explique la relativité de la représentation par le sujet:

vendredi 13 avril 2012

Bonjour l'ambiance !

La rumeur bruisse sur la place de Paris : les banques américaines s’apprêteraient à vendre massivement des obligations convertibles du Trésor français le 7 mai prochain. Et si c'était vrai, que se passerait-il ? : ==> lire l'article/
Ca en dit long sur la nature de nos relations avec les USAs. Il serait temps de le bien comprendre. La Chine soutient Sarko, l'Allemagne aussi et les USAs menacent d'une attaque financière en cas de victoire de la gauche... sympa le climat. Les banques et le monde financier de droite auront notre peau et tout le monde le sait maintenant. Il est presque trop tard quand on voit les sondages. La bonne nouvelle c'est que si on ne s'est pas écharpé entre nous d'ici là on peut espérer dans nos rêves un soulèvement populaire contre les vrais responsables : les hommes de droite et la finance, les entreprises avides, les journalistes sans talents. C'est la fin selon moi. Et maintenant y'a plus qu'a regarder tout s'écrouler et une élite s'enrichir.
Ici un petit billet de notre ami Asselineau injustement exclu de la campagne : Dupont-Aignan et la sortie de l'Union européenne
Il n'existe aucune autre solution que sortir de l'Euro et ceci pour tous les pays membres. Que chacun puisse actionner sa planche à billet pour financer ses dépenses sans payer d'intérêts. Les intérêts c'est ce qui est en train de nous tuer. Et pas la dette en elle même. Ou au moins que la banque centrale Euopéenne nous prête directement l'argent à nous sans qu'on soit obligé de passer par les banques. Sinon c'est la fin... à moins que la France se réveille :
L'Europe :
Il n'en reste pas moins que c'est à cause de l'Allemagne que l'Europe va échouer dans ce grand projet. L'Allemagne qui fout le boxon comme toujours. C'était un projet intéressant pourtant. Une chose à comprendre c'est qu'à l'heure des médias de masse il faudrait au minimum des médias européens qui nous permettent de regarder les autres. Mais la seule chose qu'on partage c'est le fric. Ca ne peut pas fonctionner un truc basé uniquement sur l'argent.
Un bon texte au sujet de notre auto interdiction de créer de la monnaie en 1973 ICI mais supplantée aujourd'hui par l'interdiction par l'Allemagne de financer les états d'Europe via la constitution (Giscard est toujours dans le coup).
Un petit récapitulatif réaliste de ce qui nous attend si le titanic continue comme ça de Piero San Giorgio (se mettre entre les mains d'usuriers entraînera inévitablement notre perte) :

Soral / San Giorgio : comprendre l'Empire et y... par ERTV
Autres propositions pour l'Europe.
-pour que les mesures de relance publiques ne servent pas à acheter des produits chinois mais à relancer les industriels français. - pour pouvoir utiliser l’argent de la banque centrale (autre tabou) pour créer des fonds d’investissements publics, dans le but de réindustrialiser le pays en lançant des grands programmes d’investissements dans des secteurs rentables, utiles. -pour avoir la liberté d’orienter de préférence ces fonds vers le développement durable : économies d’énergie, développement de l’énergie solaire française aujourd’hui presque à coût égal avec l’électricité fossile…
Protectionnisme intelligent : ICI

mercredi 11 avril 2012

Tout est relatif

On sent bien à travers ces déclarations "d'artistes" que leurs pieds ne touchent plus terre. Pour avoir gratté un Mi et un sol avec une petite mélodie il leur faudrait vivre comme des rois sans participer aux conditions de vie des gens qui ont payé leurs productions. En gros pour eux il y a les gueux qui ont acheté leur disques et l'élite qui vit comme des nababs. Ils oublient au passage que ce sont les lois françaises qui leur ont permis de gagner autant de fric.
Décidément, la proposition de François Hollande de taxer les très grosses fortunes s'il est élu fait parler d'elle. Alors que Yannick Noah s'est dit à 100% derrière le candidat socialiste, d'autres stars dénoncent vigoureusement cette idée, comme Patrick Bruel et Françoise Hardy.

La semaine dernière, Patrick Bruel déclarait au micro de Jean-Michel Aphatie sur RTL être "très content de reverser une grande partie" de ses revenus à l'Etat, mais que la proposition de François Hollande atteignait "des proportions où ça devient limite confiscatoire et spoliateur".

"Ce n'est pas honteux d'avoir gagné de l'argent, ce n'est pas honteux de faire fortune", ajoutait le chanteur. Une opinion que partage totalement Françoise Hardy, qui n'a pas hésité à parler de ses revenus, de ses impôts et de sa situation financière actuelle à "Paris Match".

Pour la chanteuse, pas de doute, si François Hollande est élu et qu'il fait passer sa réforme de l'impôt sur le revenu, beaucoup de personnalités du show-business pourraient avoir du mal à suivre, elle la première : "Londres est une des deux villes avec New York où je pourrais envisager de vivre. Même aujourd'hui. Je vais d'ailleurs être obligée de déménager, de quitter Paris à cause de l'ISF.

Je crois que la plupart des gens ne se rendent pas compte du drame que l'ISF cause aux gens de ma catégorie. Je suis forcée, à pas loin de 70 ans et malade, de vendre mon appartement et de déménager. "Si Hollande passe, je ne suis pas certaine que mon revenu suffira à payer mes impôts.

Je suis sûre de ne pas être la seule dans ce cas de figure. Tous les gens qui ont 150 000 euros de revenus (c'est mon cas aujourd'hui, ce sera autre chose demain), et qui, en même temps, ont économisé toute leur vie pour avoir un patrimoine immobilier, résidence principale et résidence secondaire, se retrouvent dans cette situation épouvantable. "On parle du fait qu'il est très important de payer des impôts sur le revenu du capital.

Je suis tout à fait d'accord, mais pas pour taxer un patrimoine qui vous a coûté des fortunes à acquérir, et qui vous coûte déjà des sommes folles en entretien, charges et assurance. Je paie 40 000 euros d'ISF par an. Si Hollande le multiplie par trois, qu'est-ce que je fais ? Je suis à la rue. Je comprends les gens qui quittent le pays à cause des impôts."

dimanche 8 avril 2012

Programme économique du parti de gauche

Nous nous pouvons !
Le vrai programme du parti de gauche. Jacques généreux est le conseillé économique de Mélenchon (il est prof d'économie et auteur d'un manuel d'économie à l'usage des néofites). C'est du sérieux : vérifiez vous même ! Toujours pas trop de nouvelles des intérêts de la dette mais bon c'est quand même plus sérieux que les autres ! Au sujet de l'Europe il ne s'agit pas d'en sortir mais de désobéir à certains articles et ainsi montrer l'exemple par la détrmination.

14 questions à Jacques Généreux par lepartidegauche
Les matins - Jacques Généreux par franceculture

Tango

samedi 7 avril 2012

Epicure : Maximes capitales

« La mort n’a aucun rapport avec nous ; car ce qui est dissous est insensible, et ce qui est insensible n’a aucun rapport avec nous. »
Petit texte à écouter sur : http://www.litteratureaudio.com/

Création de la vie (enquête)

Une bonne vidéo qui décrit où en est la science concernant l'explications de la création des premières cellules. Beaucoup d'élements sur lesquels je reviendrais après enquête. Je pense que par cette approche on doit pouvoir mettre en évidence cetains secrets de l'existence et de la conscience. L'enjeu pour moi est de taille car il va s'agir de savoir si la vie est purement mécanique ou purement sipirituelle ou purement quantique ou un peu de tout ça et en quelles proportions. Mais je dois d'abord assimiler les bases de la biologie. La chimie peut expliquer beaucoup de choses il semblerait. Ce qu'il faudra définir c'est à quel moment se crée une conscience ? Il faudrait de toute façon décrire ce qu'on appelle la conscience. De quelle conscience on parle. Bref il faut avoir une méthode propre et logique.

Ce qu'on peut déjà remarquer c'est qu'à ce niveau il n'y a aucune conscience. Il y a déjà compétition mais sans conscience. On peut noter aussi que la vie commence dans la dualité. Un extérieur et un intérieur. Mais c'est purement mécanique et chimique. On peut remarquer aussi que c'est dans l'eau que ça se passe.

On peut donc balayer d'un revers de main la faute originelle. Ici il n'y a qu'enchainements de mécanismes.

Mais nous ne sommes qu'au commencement de la vie...


L'Origine de la Vie - l'Abiogenèse par bebb

vendredi 6 avril 2012

La sainte lance et le disque solaire Inca

Vraiment sympa cette série. Il est fortiche ce type.


La sainte lance et le disque solaire des Incas par grandeetoile

Origines chimiques de la vie


Écouter la leçon consacrée aux origines chimiques de la vie et dispensée par Jacques Reisse au Collège Belgique (2009) ICI.

Sans introduire la conscience ils pourront chercher encore longtemps m'est avis. C'est étonnant de constater ce mépris pour la conscience par la science.

Le très controversé Alexi Carrel :
Une expérience qui a beaucoup marqué son époque a été le cœur de poulet qu'il a fait vivre in vitro, dans un liquide nutritif, pendant une durée de plusieurs décennies (âge que n'atteint aucun poulet).

Donc le coeur continuait à vivre très vieux tout seul ;-)... c'est glauque mais c'est dingue quand même. Quelle est la conscience d'un coeur de poulet ?

jeudi 5 avril 2012

Le SIDA

J'ai déjà entendu parler de ça. C'est assez incroyable mais ça interpelle vraiment quand on est de la génération SIDA... car perso ça a été très important dans ma façon d'aborder la sexualité. Pr Montagné a en effet prétendu il y a peu qu'une vie saine pouvait éviter de déclarer la pathologie....


Dr Étienne De Harven - Voir le SIDA autrement par culture-libre

mercredi 4 avril 2012

NDE au VIIIe siècle (rapporté par le Moine Bède)

En 731, Drythelm, ce père de famille, décrit comme un pieux laïc, habitait la région de Cunningham, tout près de la frontière Écossaise.

Il tomba gravement malade et, un soir, mourut. À l'aube, il revint à la vie, mettant en fuite ceux qui veillaient son cadavre, à l'exception de sa femme terrorisée mais heureuse. Par la suite, Drythelm partagea ses biens en trois parts, un tiers pour son épouse, un tiers pour ses enfants, un tiers pour les pauvres et se retira dans un ermitage isolé de Malros, dans un méandre de la Tweed. Il y vécut dans la pénitence et quand il en avait l'occasion racontait son aventure.

Un personnage brillant, de blanc vêtu, l'avait conduit vers l'est dans une vallée très large, très profonde et infiniment longue, entourée à gauche de flammes épouvantables, à droite de terribles rafales de grêle et de neige. Ces deux versants étaient pleins d'âmes humaines que le vent faisait passer d'un côté à l'autre sans trêve. Il passa ensuite dans des lieux de plus en plus obscurs où il ne voyait plus que la tache claire de son guide. Et soudain surgirent des boules de feu sombres sautant d'un grand puits et y retombant. Drythelm se retrouva seul. Dans ces flammes montaient et descendaient, comme des étincelles, des âmes humaines. Ce spectacle était accompagné de pleurs inhumains, de ricanements et d'une odeur fétide. Drythelm remarqua plus particulièrement les tortures que des démons infligeaient à cinq âmes, dont l'une était un clerc reconnaissable à sa tonsure, une autre un laïc, une troisième une femme. Alors qu'environné de diables qui menaçaient de le saisir avec des pinces de feu, Drythelm se croyait perdu, soudain une lumière apparut, grandit comme celle d'une étoile brillante. Les diables se dispersèrent et fuirent.

Son compagnon était revenu et, changeant de direction, le ramena en des lieux lumineux. Ils parvinrent à un mur d'une longueur et d'une hauteur que son oeil ne put embrasser, mais ils le franchirent d'une façon incompréhensible et Drythelm se retrouva dans une prairie vaste et verte, pleine de fleurs, brillante et parfumée.

Des hommes vêtus de blanc y tenaient par groupes innombrables de joyeuse réunions Drythelm traversa la prairie, une lumière encore plus douce s'intensifia peu à peu, des chants très doux s'élevèrent, un parfum l'entoura auprès duquel celui qu'il avait senti dans la prairie n'était qu'une toute petite odeur, et la lumière était devenue si brillante que celle de la prairie ne lui apparaissait plus que comme une faible lueur. Il espérait entrer dans ces lieux merveilleux quand son guide le força à rebrousser chemin jusqu'au séjour riant des âmes vêtues de blanc.

" Tu dois maintenant retourner à ton corps et revenir parmi les hommes. " Sur ces mots Drythelm fut triste d'avoir à retourner à son corps et contempla avidement le charme et la beauté du lieu où il se trouvait, et la compagnie qu'il y voyait. Mais pendant qu'il se demandait, sans oser le faire, comment poser une question à son guide, il se retrouva vivant parmi les hommes.

Source : http://www.outre-vie.com/vieapresvie/insolite.htm

Beaucoup d'autres témoignages sur ce lien. Lire en particulier le cas du psychanaliste Jung et celui de l'aveugle de naissance.

Vie et Oeuvre d'Ostad Elahi : le film

Nur Ali Elahi (var. Nūr ‘Alī Ilāhī, Nour Ali Elahi), plus connu aujourd'hui sous le nom d'Ostad Elahi1, était un penseur spirituel, musicien et haut magistrat iranien. Il est né le 11 septembre 1895 au Kurdistan iranien et décédé le 19 octobre 1974 à Téhéran.

Sa pensée du perfectionnement spirituel, qu’il qualifie de «médecine de l’âme», conjugue une vision métaphysique héritée des grandes traditions religieuses avec les exigences d’une réflexion rationnelle sur les fondements de l’éthique et les conditions de sa mise en œuvre dans le contexte de la vie moderne.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ostad_Elahi

On retrouve dans sa pensée tous les éléments de l'ésotérisme traditionnel.


Vie et Oeuvre d'Ostad Elahi - le film - partie 1/8 par e-ostadelahi-fr


Vie et Oeuvre d'Ostad Elahi - le film - partie 2/8 par e-ostadelahi-fr


Vie et Oeuvre d'Ostad Elahi - le film - partie 3/8 par e-ostadelahi-fr


Vie et Oeuvre d'Ostad Elahi - le film - partie 4/8 par e-ostadelahi-fr

C'est la picolle qui a conquis la Gaule


Les amphores - Une histoire de la conquête des... par tzetze

Prélude à une banqueroute totale

Pierre Jovanovic : le plus grand hold-up de tous les temps, prélude à une banqueroute universelle



Le montant des intérêts sur la dette, par l’effet cumulatif, est en euros constants presqu’égal au montant du capital de la dette.

Si l’Etat avait financé depuis 1979 sa dette à taux zéro (par exemple auprès de la Banque centrale), le montant de la dette n’aurait été que de 164 milliards d’euros en 2009 au lieu de 1489 milliards !

Même si cela avait engendré une création monétaire générant de l’inflation et une dévaluation de la monnaie, renchérissant les importations, notamment de pétrole, de gaz et autres matières premières. Notons que cette hypothèse n’est pas possible depuis la loi Pompidou (1973) interdisant la monétisation de la dette et dans le contexte de l’euro, le traité européen l’interdisant également.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/dette-publique-une-bombe-explosive-113965



Le dictateur

Avec la musique c'est puissant.

mardi 3 avril 2012

Fantome sur une photo de mariage

Dans une auberge de Caroline du nord :



Source : http://paranormalgrandeetoile.over-blog.com

Baalbek

Le hommes de ces époques forcent l'admiration. Cependant on voit ce qu'il reste de tous ces efforts. Combien d'esclaves ? Combien de souffrances pour un résultat zéro ? Perte de temps pour quelques souverains aujourd'hui disparus.


Baalbek, le gigantisme au service des dieux (1... par rapharaons


Baalbek, le gigantisme au service des dieux (2... par rapharaons

Newton


Dossiers secrets - Isaac Newton par LPDE

lundi 2 avril 2012

dimanche 1 avril 2012

Bardo du devenir et bardo du dharmata


Le processus hallucinatoire qui nous fait expérimenter l'illusion du bardo n'est pas différent de celui qui nous fait percevoir l'univers tel qu'il nous apparaît ordinairement, cette perception étant elle aussi tout à fait illusoire. Quoiqu'il en soit, notre perception de l'univers nous semble extrêmement réelle, solide, du fait des tendances inconscientes qui habituent notre esprit à appréhender comme réel ce qui est irréel, comme permanent ce qui est impermanent, comme plaisir ce qui est en réalité souffrance... Ces mêmes tendances inconscientes continuent après la mort à conditionner ce processus de création d'illusions qu'est la traversée du bardo.

Selon le livre des morts tibétains et la tradition Dzogchen, après la mort il y a deux étapes. Seuls ceux qui seront capables de s'éveiller dans le bardo du Dharmata sans prendre peur des visions pourront échapper à la réincarnation dans un nouveau corps (qui peut même être celui d'un animal !).

Si le défunt comprend que ces visions sont ses propres créations, il fusionne avec elles et se libère. Il se dissous dans la non-dualité et devient un bouddha.
http://jacques.prevost.free.fr

Il se dissous ou il devient quelque chose de nouveau ?

J'avais décrit une expérience de sortie du corps dans laquelle je n'ai pas eu l'impression d'avoir véritablement la capacité de réaliser concrètement ce qui se passait. J'étais spectateur. Il y avait du raisonnement puisque je pouvais savoir que c'était moi en dessous. Mais c'était un état assez passif. C'est ce qui m'a semblé. C'est très flippant ces histoires de Bardo car ça signifie que les ennuis continuent après la mort. Donc l'éveil est bien quelque chose de très important (beaucoup + que l'aspect mondain qu'on lui donne souvent). Pour les Bouddhistes il s'agit de faire cesser le cauchemar des réincarnations.

Au lieu d'être une démarche consciente, pour un être ordinaire le passage d'une existence à une autre est un processus totalement incontrôlé, semblable à un cauchemar, un état hallucinatoire.

Pour illustrer la dimension illusoire et trompeuse de ce qui est expérimenté dans le bardo au moment d'entrer dans une nouvelle existence, nous citerons une anecdote extraite de la biographie de Drugpa Künley, grand yogi tibétain. Cet être totalement éveillé adoptait un aspect et une conduite extérieure plutôt choquants et pouvant prêter à confusion : il était volontairement non-conformiste et se moquait des institutions et des gens en place, afin de permettre à chacun de secouer routines et habitudes et de prendre conscience de ses propres erreurs.

Un jour, donc, il vit un jeune âne près d'un monastère et, s'adressant aux moines, il leur dit : « Vous croyez que c'est un petit âne, mais en fait c'est votre abbé, celui qui est mort il n'y a pas si longtemps, et savez-vous ce qui lui est arrivé ? Eh bien, dans le bardo, il a cru entrer dans un magnifique palais de cristal alors qu'en fait il entrait dans la matrice de l'ânesse ! »

Description des Bardos

(Il y a une petite flèche en bas pour aller à la suite du texte.)