dimanche 27 novembre 2011

François Asselineau en septembre sur BFM

Comme d'habitude la veille internet avait raison depuis longtemps (quelques années d'avance quand même sur les autres médias). Pourquoi ? Car c'est le peuple des anonymes engagés et concernés qui fait l'actualité. La vraie. Et pas les pitres.


François Asselineau invité de Nicolas Doze sur... par UPR-TV

François Asselineau sur France 24


LA SEMAINE DE L'ECO par france24


LA SEMAINE DE L'ECO par france24

samedi 26 novembre 2011

Une vie sans fin


une vie sans fin par grandeetoile

Marcel Conche 2006

En particulier au sujet du Bouddhisme et de Pyrrhon :



Marcel Conche1 par grossel


Marcel Conche2 par grossel


Marcel Conche3 par grossel

Marcel Conche Philosophie et métaphysique

Marcel Conche est à la mode depuis quelques temps et la néo non-dualité (la partie la plus intello du moins) essaye de se l'approprier il semblerait. Voici la philosophie du bonhomme. J'y vois plutôt une forme de naturalisme. Et là c'est peu de temps avant sa mort puisqu'il est question de son dernier livre Corsica. J'aime beaucoup cette philosophie artisanale.









Il manque ici une vidéo qui est inaccessible.

On va tous "morfler" à cause de l'Allemagne

ici <-------- Le pragmatisme Allemand est incapable d'être efficace dans l'urgence. Ce qui se paiera par des intérêts en +. Faramineux. Là c'est une question d'urgence.


La politique monétariste :

La politique monétariste est une politique monétaire préconisée par les économistes libéraux monétaristes (dont le chef de file est Milton Friedman). Selon eux, la politique monétaire ne peut et ne doit avoir qu'un seul objectif : lutter contre l'inflation.

Comment ? En contrôlant la croissance de la masse monétaire afin qu'elle augmente dans les mêmes proportions que la production.

Cette politique repose sur la théorie quantitative de la monnaie, selon laquelle l'inflation vient d'une quantité de monnaie excessive par rapport aux biens et services produits.

Par quels moyens ? Il faut contrôler rigoureusement l'augmentation de la masse monétaire. Cela doit se faire par la banque centrale (il est souhaitable selon les monétaristes que celle-ci soit indépendante afin de ne pas subir les pressions des gouvernements) par une politique d'open market (voir politique monétaire) qui permet de contrôler l'émission de crédits, quelle que soit l'évolution des taux d'intérêt.

Source : ici

Hantise : l'enfant du demon


Hantise.l'enfant du démon S03E3 par grandeetoile

vendredi 25 novembre 2011

Etienne Chouard au sujet de la dette

Etienne Chouard soulève un vrai sujet. Il y voit un complot ou de la pure incompétence et selon moi il y a les deux éléments. Un complot initial qui a favorisé l'incompétence, encouragé (dans une deuxième phase). Car il est vrai que la loi Giscard-Pompidou de 1973 ne nous a pas endettée par elle-même. Il a fallu que les budgets soient systématiquement déséquilibrés. Et ceci quelque soit la tendance politique. D'ailleurs le gouvernement actuel est loin d'avoir fait des économies d'après ce que j'ai observé. J'y étais particulièrement attentif car je savais, nous savions tous dans certains milieux et ceci bien avant "la crise" que l'endettement des USAs finirait par nous péter tous à la gueule.

Donc il y a forcément un complot au départ car je ne peux pas imaginer que tous ces économistes / banquiers sur-diplômés n'aient pas pu anticiper ce qui se produit actuellement. C'est le bon sens même. Qu'un mec comme moi se fasse baiser par Cetelem ça peut se comprendre... mais eux ?

Il y a donc un véritable problème de compétence économique. Il faudrait d'urgence arrêter l'infantilisme en politique aussi bien de la part des électeurs que des élus. Mais les journalistes eux aussi sont responsables. Au lieu de faire les perroquets leur rôle devrait être celui d'informer, d'enquêter. De proposer de vrais sujets d'investigations avec des chiffres et des investigations de fond, des retour en arrière etc.. Qui avant qu'internet s'en mêle avait entendu parler de cette loi de 73 ? Du fonctionnement de l'économie, de la création monétaire ?

Aussi incroyable que ça puisse paraître c'est une petit film qui a mis le feu aux poudres en forçant les économistes à sortir du bois. Ce film s'appelle Money as Debt (l'argent en tant que dette) de Paul Grignon. Diffusé sur le net.

L'entretien radiophonique d'Etienne Chouard (passionnant) :



Pierre Hillard à propos du CV des remplaçants Grecques et
Italiens :



Pierre HILLARD - Vers du victoire du mondialisme ? par GENERATIONFA

A propos de la "Commission Trilatérale", dont il est question dans la vidéo de Pierre Hillard, un article de Réseau Voltaire ici.

Les intérêts de la dette


La dette étudiée par A-J Holbecq.

Démonstration avec les chiffres que ce sont bien les intérêts de la dette qui nous endettent ici.

mardi 22 novembre 2011

Dieu selon Stephen Hawking

Intéressant (le plus intéressant peut être) de constater que cet homme handicapé dit lui même qu'à "l'intérieur" tout est ok.


Dieu a t-il créé l'univers ? par grandeetoile

Mazdéisme (conférence nov. 2011)

Les Gâthâs dites de Zarathushtra et les origines du mazdéisme


A écouter ici

dimanche 20 novembre 2011

vendredi 18 novembre 2011

NDE et guérison totale au retour

Preuves à l'appui il semblerait.

Le débat Copé, Mélenchon hier soir


Copé à esquivé, avec la complicité de Pujadas, le sujet de l'emprunt à la banque centrale lancé par Mélenchon ... je ne comprends pas pourquoi ce sujet est si tabou.
C'est un mystère... et c'est qu'il y a une raison, mais laquelle ?

On peut le voir en replay sur le site de France 2.

Pour rappel voici de quoi il s'agit expliqué en quelques mn :


Comprendre la Dette Publique en 10 minutes par achblog

C'est un tabou car y faut pas casser le jouet de ce genre d'entreprise peut-être ?


Goldman Sachs : Les nouveaux maîtres du monde par Super_Resistence

jeudi 17 novembre 2011

mardi 15 novembre 2011

Shy'm



Versions accoustiques :



RATATAT : El pico

lundi 14 novembre 2011

Mélenchon VS Copé sur France2

--> Jeudi 17 novembre.
Ca risque de "donner" car le Copé est redoutable.

Au passage : aujourd'hui Mélenchon au sujet de la nomination "super démocratique" de "super Mario" en Italie (vers la moitié de la vidéo).


Jean-Luc Mélenchon sur BFM-TV et RMC par lepartidegauche

La crise européenne nous donne du temps...

La crise européenne nous donne du temps : les investisseurs s’enfuient d’Europe et se réfugient dans les titres du Trésor américain.

Alice Rivlin

Source : ici

En gros l'Europe sert en ce moment à redonner confiance dans le dollar... on tient la chandelle quoi... on fait la potiche... l'épouvantail.

Ce blog de Libération est assez intéressant car il donne une regard sur les USAs de l'intérieur.

dimanche 13 novembre 2011

Découverte d'une autre planète (simulation)


Darwin 4,Alien Planet _ [1 ère part.] par grandeetoile


Darwin 4,Alien Planet _ [2ème part.] par grandeetoile

Il y a un cas d'observation d'ovni très crédible qui ressemble à une sonde. Le cas de l'amarante à Nancy en 1982. On peut imaginer qu'il s'agit d'un petit vaisseau de repérage. La description du dessus de l'objet, vu de très près, est assez étonnante.

Radio Kardec (audio)


A écouter ici


L'Évangile selon le spiritisme:

Chapitre 28.5 - Recueil de prières Spirites - Pour les malades et les obsédés

Conférence avec Pascal MERKER:
L’énergie : Liens entre la science et la spiritualité


Quéstions / Réponses:

L’épitaphe « repose en paix » sur les pierres tombales est-elle fondée ? Dans le cas contraire, pourquoi ?
En quoi consiste l’euthanasie ?
Que vont faire les esprits qui n'ont pas le choix, qui sont en état végétatif et que l on décide pour eux l'euthanasie est- ce considéré comme un suicide?
Et pour l'auteur qui le fait en croyant faire le bien. Quel seront ses dettes?

samedi 12 novembre 2011

L'équation du "Tout"


Léquation du tout par grandeetoile

Le télescope Français Herschel

Il n'est pas rare d'entendre les cons sortir cette phrase stupide : pourquoi on dépense autant de fric dans l'exploration de l'espace ? On s'en fout nous de la Lune, de Mars des galaxies...

C'est du vécu je l'ai déjà entendu souvent. Nous ce qu'on veut c'est du fric et un boulot de merde... nous !

;)

Quand on sait l'argent perdu chaque jour pour rembourser une dette injuste (se référer au sujet sur la loi Pompidou / Giscard plus bas), il me semble que cet argent est mieux placé dans la connaissance de cet Univers qui nous abrite et dans sa compréhension.

Ce que ducon ne comprend pas en général c'est que l'exploration spatiale c'est de la spiritualité pure. De la métaphysique en vrai. C'est pas des intérêts pour les banques. C'est se connaître soi même.


Mission Herschel par LEXPRESS

mercredi 9 novembre 2011

Loi n°73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France


On a pu constater lors du dernier discours du Président Sarkosy qu'il était au courant du fait que nous nous endettons depuis les années 1974. Bien entendu il n'a pas expliqué pourquoi (sauf nous culpabiliser). Ce qui est surprenant c'est le silence total de tous les acteurs politiques et médiatiques (tous partis confondus toutes tendances confondues. On a pu voir aussi dimanche dernier (au 13 heures) Giscard affirmer avec fierté sa responsabilité sans beaucoup + de contradicteurs compétents.
Voilà de quoi il s'agit (source wikipedia) :

La Loi n°73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France (aussi appelée loi Pompidou-Giscard du 3 janvier 1973, et parfois, péjorativement, loi Rothschild, allusion au fait que Pompidou fut directeur général de la Banque Rothschild), est une loi votée en France sous l'impulsion de Valéry Giscard d'Estaing, alors ministre de l'Économie et des Finances, sous la présidence de Georges Pompidou.

L'article 25 de cette loi est le suivant : "le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l'escompte de la Banque de France."

L'article 104 du traité de Maastricht et l'article 123 du traité de Lisbonne ont repris les dispositions de cet article1. D'autres pays, tels la Suisse ou l'Allemagne, ont inscrit une disposition similaire directement dans leurs textes constitutionnels.
Loi et conséquences

Cette loi modifie l'organisation de la Banque de France et affaiblit les droits du Trésor Public par rapport à celle-ci. L'article 25 interdit en effet au Trésor Public d'emprunter directement à la Banque de France à un taux d'intérêt faible ou nul, comme il en avait jusqu'alors le droit. Les gouvernements français devront dès lors trouver d'autres sources de financement, principalement en empruntant à des taux d'intérêts plus élevés aux banques privées ou encore par des emprunts nationaux. Cette loi empêche donc de mettre en œuvre des stratégies inflationnistes de type assouplissement quantitatif et empêche donc la dévaluation progressive de la monnaie corrélative à l'augmentation de l'endettement étatique.[réf. nécessaire]

Un emprunt national sera d'ailleurs émis juste après la création de cette loi. En 1973, Valéry Giscard d'Estaing met en place l'Emprunt Giscard, emprunt national à un taux d'intérêt de 7% indexé sur l'or qui sera particulièrement coûteux pour la France : les dévaluations successives du franc dans les années 1980, conjuguées à la montée des cours du métal précieux et un taux d'intérêt élevé, conduiront à ce que pour les 7,5 milliards de francs empruntés l'État dut rembourser (en intérêts et capital) plus de 90 milliards de francs.[réf. nécessaire]

Interrogé en 2008, Valéry Giscard d'Estaing déclara que « La réforme des statuts de la Banque de France, adoptée sous le mandat de Georges Pompidou et lorsque j'étais ministre des Finances, est une réforme moderne qui a transposé en France la pratique en vigueur dans tous les grands pays : il s'agissait à l'époque de constituer un véritable marché des titres à court, moyen et long terme, qu'il soit émis par une entité privée ou publique »11 et évitant ainsi "une situation d'inflation monétaire permanente".

Plusieurs personnalités politiques ont dénoncé cette loi comme un endettement volontaire de la France au bénéfice des banques privées12,13,14, le Trésor Public devant emprunter aux banques privées à des taux d'intérêts plus élevés que ceux pratiqués par la Banque centrale (Banque de France puis BCE)15, augmentant depuis lors la dette publique de la France. Ceci semble corroboré par le graphique ci-contre.

L'essayiste altermondialiste André-Jacques Holbecq estime que, par cette loi, l’État a transféré son droit régalien de création monétaire sur le système bancaire privé16. Nicolas Dupont-Aignan explique15: « Comment pouvons-nous accepter d'avoir transféré la création monétaire au secteur privé, c'est-à-dire aux banques privées ? […] Est-il normal, pour construire une autoroute, pour financer le haut débit, d'emprunter à 3% à des banques ou par des obligations alors que la banque centrale publique prête à 1% ? […] Alors même que l'on pourrait, comme la France l'a fait jusqu'en 73, avec la plus forte croissance de l'Occident, financer à un taux abordable nos équipements publics. »

En octobre 2010, Alain Colbert, du Parti de gauche, écrivait12: « La France a payé, depuis 1980, 1176 milliards d'euros d'intérêts. Sa dette actuelle s'élève à 1149 milliards d'euros. 1176 - 1149 = 27. Si la France se prêtait à elle-même, au lieu d'une dette abyssale, elle se retrouverait avec 27 milliards d'excédents.»

Selon Marine Le Pen, «depuis une loi de 1973, confirmée par les Traités européens, les marchés et les banques ont le monopole du financement de l’Etat. Notre dépendance de plus en plus forte vis-à-vis des marchés vient précisément de là : parce que c’est à eux exclusivement qu’on peut emprunter, parce qu’ils ont un monopole et qu’ils peuvent nous imposer leurs conditions, nous imposer des taux d’intérêt élevés». Elle propose l'abrogation de cette loi.

D'autre part, l'on peut aussi considérer que le rejet de cette loi est implicite dans la proposition de loi n°157 du 22 juillet 1981, présenté par un groupe de députés gaullistes, et visant à établir un «budget de croissance» financé par «création monétaire» auprès de la Banque de France

http://fr.wikipedia.org

mardi 8 novembre 2011

Mission Russe sur le satellite de Mars "Phobos"



Aller-retour de la Terre à Phobos par CNES

Une théorie sans théâtre ? (conférence Audio)


Suite des conférences de David Dubois "Polémiques sur le statut du sujet dans l'Inde du Xe siècle" au Centre d’Études Critiques de Paris.

http://www.pratyabhijna.com/lectures.html

En bas de la page : Deuxième année (2011-2012) - Une théorie sans théâtre ? --> les séances 5 et 6

J'ai écouté la première et j'ai pris mon pied. Mais il faut se réserver une bonne heure et demi de disponibilité pour bien profiter.

Ghost ADVENTURES (S.1 / E3) : prison de Moudsville







samedi 5 novembre 2011

F. Asselineau 2 novembre (radio)

A ne pas rater !


François ASSELINEAU sur Radio Notre Dame... par DJAMELITO-UPR

Le modèle Allemand, les femmes et l'emploi

Les femmes sur le marché du travail en Allemagne et en France.
Pourquoi les Françaises réussissent mieux à concilier
famille et emploi ?


PDF

Jamais cet aspect n'est abordé. Pourtant c'est loin d'être un détail. C'est même un point central à mon avis. On ne peut comparer que ce qui est comparable.


A lire aussi ce billet de JL Mélenchon (beaucoup d'arguments et de références précises).
Le «modèle allemand» est la nouvelle coqueluche.

http://www.jean-luc-melenchon.fr/

Extrait :
Peut-on importer le modèle allemand ? Non. La démographie Allemande est trop différente de la France. Le taux de fécondité allemand est moitié moindre qu’en France. Depuis trente ans, il y a donc davantage de décès que de naissances outre Rhin. Le pays est donc poussé à privilégier une économie de rente. La France a un besoin vital d’activité. D'ici 2060, la population allemande devrait passer de 82 millions à 65 millions d'habitants. Celle de la France devrait passer dès 2050 à 73 millions d'habitants.

jeudi 3 novembre 2011

Hier soir sur TMC (télé)



Soirée vraiment sympa pour les fans de mystères hier soir.

A revoir ici :

Première partie de soirée : Zone Paranormal (avec un sujet sur les OVNIS)

Deuxième partie : Ghost story.

Dans le premier épisode de Ghost story l'esprit qui fait bouger le ballon est carrément bluffant. De mon point de vue je ne comprend pas comment on n'a pas encore envoyé des scientifiques officiels pour authentifier un truc comme ça... Le ballon avance tout doucement sous les yeux de la caméra. Et suite à une demande... Je trouve que question spirite les choses évoluent vraiment ces derniers temps.

mardi 1 novembre 2011

L’architecture cérébrale de la conscience

Stanislas Dehaene

(le serveur streaming déconne à mort alors patience car le sujet est intéressant et faire tourner la vidéo va le remettre en route à mon avis car d'autres conférences sont à venir).

Professeur au Collège de France -Directeur de l’unité INSERM-CEA de Neuro-Imagerie Cognitive
 Membre de l’Académie des Sciences
Et Ghislaine Dehaene, Neuro Pédiatre

Watch live streaming video from primtv at livestream.com

Source : http://www.science-et-humanisme.fr/?page_id=1610/
Lazaret Ollandini

Échiquier d'Adelson

(après vérification dans photoshop les deux carrés sont bien de la même couleur...)


La perception et le cerveau